Transports, SNIT et développement durable : réalité envisageable ?

110203 Alvi - blog Mgt & DD - photo phg

Objectifs ambitieux de la politique de l’État en matière de transport.

Suite au Grenelle de l’Environnement, l’État s’est engagé à exploiter, entretenir, moderniser et développer son réseau d’infrastructures de transport de manière à le rendre plus performant tout en intégrant 3 enjeux structurants : diminuer de 20% les gaz à effet de serre (GES) d’ici 2020, contribuer à préserver les milieux naturels, et participer à l’amélioration de 20 % de l’efficacité énergétique de la communauté européenne.

Le SNIT, Schéma National des Infrastructures de Transport, projette la stratégie politique de la France et fixe les grandes orientations de l’État en matière d’infrastructures de transport pour les 20 à 30 années à venir.

La nouvelle version de l’avant-projet du SNIT, présentée ce 26 Janvier, au Sénat ce 2 Février, devrait être adoptée avant l’été 2011.

Le SNIT intègre les composantes du développement durable : l’économique, l’environnemental, le social et le sociétal.

Le texte est en consultation jusqu’au 27 Février 2011 sur le site du ministère, à :

www.developpement-durable.gouv.fr/Infrastructures-de-transport.html

Transports et développement durable : une réalité envisageable ?

Les impacts sur les entreprises et les modes de transports actuels seront-ils ‘soutenables’ ?

Au plaisir de vous lire !

Philippe Grange est Consultant en développement durable et viable. L’optimisation de l’efficacité économique ET environnementale. Philippe Grange conseille opérationnellement les entreprises, organismes et collectivités, leurs dirigeants et à leurs équipes. Il est un membre actif du cd2e, Consultant Partenaire du Réseau Stratégo et accompagnateur de créateurs d’entreprises au Réseau Entreprendre® Nord. grangephilippe@wanadoo.fr
Tags